Réclamations

 

Qu’entend-on par réclamation ?

Une réclamation est une déclaration par laquelle vous manifestez votre mécontentement envers notre société (ou envers un organisme d’assurance préconisé par nos soins), sur un ou des sujets clairement identifiés, dans la relation d’intermédiation.

Une demande d’information, de clarification ou de demande d’avis n’est pas une réclamation.

 

Comment faire une réclamation ?

Par écrit : courrier postal à l’adresse du cabinet
Par courrier électronique à : antoine.roux@abreco.fr
Par fax au : 02 23 25 18 51
Par téléphone au : 02 23 25 18 50 ou prendre rendez-vous au cabinet

Quel que soit le canal utilisé, votre réclamation sera tracée afin d’être en mesure de suivre son cheminement jusqu’à sa résolution.

 

Comment sera traitée votre réclamation ?

Nous nous engageons à accuser réception de votre réclamation dans un délai maximum de 10 jours ouvrés à compter de sa réception, d’alerter l’organisme d’assurance éventuellement mis en cause et à vous apporter une réponse dans un délai de 2 mois à compter de la réception de la totalité des éléments de votre réclamation.
Si vous n’êtes pas satisfait de la réponse apportée, vous pouvez saisir le médiateur de notre syndicat professionnel « PLANETE COURTIER » par courrier simple à :

PLANETE COURTIER

Service de la médiation
12-14 Rond-point des Champs-Élysées
75008 Paris

ou par e-mail à : mediation@planetcourtier.com

 

Conservation des documents

Les documents en lien avec votre réclamation sont conservés 10 ans à compter de la date de réception.

maintenir

En cas d'arrêt de travail

Suis-je couvert ?
Ai-je droit à des indemnités journalières ?
Quels montants ?
À partir de quand ?
Sur quelle durée ?
Et en cas d’invalidité ?

garantir

En cas de décès

Quelles garanties ?
Des capitaux ? Des rentes ?
Qui en sont les bénéficiaires ?

garantir

Ma complémentaire santé

Quels remboursement ?
Puis-je défiscaliser mes cotisations ?
Puis-je me bâtir une mutuelle sur mesures ?

atteindre

Ma retraite

À quel âge ?
Quel montant ?
Quel montant pour mon conjoint ?
Quelle fiscalité privilégier ?
Faut-il racheter des trimestres ?
Faut-il attendre d’avoir un « taux plein » ?